Financement participatif : quand les particuliers financent vos projets

Le financement participatif : quèsaco ?

Le financement participatif ou le crowdfunding, c’est la possibilité d’un financement pour vos projets professionnels (surtout pour les PME et jeunes entreprises innovantes). Les financeurs sont la plupart du temps des particuliers. Les dons sont généralement petits mais nombreux, c’est le nombre qui fait le succès. Ce mode d’aide vient en complément des crédits ou autres solutions de financement.

C’est Internet qui a permis l’essor de ce mode de ressources. Des plateformes permettent aux particuliers de participer à des projets qui leur tiennent à cœur. Il peut s’agir également d’un investissement pour eux, ils ont « foi » en votre concept et son développement.

Un petit pourcentage variable est retenu par la plateforme en tant que commissions de fonctionnement.

financement participatif quand les particuliers financent vos projets

Comment mettre en place un financement participatif ?
  • Avoir un projet bien construit et étayé,
  • Savoir convaincre,
  • Être présent sur les réseaux sociaux pour la diffusion de votre projet. Demander à tous vos contacts personnels et/ou professionnels de relayer l’information,
  • De quel montant avez-vous besoin pour monter ce projet ?
  • Quels supports pouvez-vous montrer, diffuser afin de rendre votre projet plus « vivant » ? Il peut s’agir de vidéos, de diaporamas ou de documents ou même de prototype du projet à venir.
  • Soyez présent lors d’évènements : salons, foires, pour être « vu » par un maximum de personnes en réel. Cette présence physique complète celle virtuelle mais est tout aussi essentielle.

A la fin de la campagne de financement participatif, vous devez tenir informés tous les participants même en cas d’échec. Tenez vos engagements vis-à-vis d’eux si une contrepartie était prévue. Votre sérieux et professionnalisme même en cas de non aboutissement du projet sera remarqué. Si un autre projet venait à voir le jour, vous auriez peut-être de ce fait les mêmes soutiens.

Cadre juridique et protection du financement participatif

L’ordonnance n°2014-559 du 30 mai 2014 entoure d’un cadre juridique cette pratique.

Une précision importante est à apporter concernant le choix de la plateforme de financement participatif. Elle doit avoir le label « Plate-forme de financement participatif régulée par les autorités françaises ». Vous serez ainsi en conformité avec la réglementation et vous pourrez rassurer vos donateurs également.

Si vous avez projet et que vous avez du mal à le mettre en forme, nous pouvons vous aider afin d’atteindre vos objectifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *