Comment faire un rapprochement bancaire

Comment faire un rapprochement bancaire ? La méthode à suivre

Effectuer un rapprochement bancaire permet de comparer à un instant T le solde de votre relevé bancaire avec votre solde banque.

Il est conseillé d’en réaliser un par an (minimum) voire un par trimestre ou mois (selon votre activité) afin d’être à jour. Cela permet de connaître l’état réel de votre trésorerie. En effet, il y a toujours des temps de décalage entre les dates d’encaissement et de décaissement (notamment pour les chèques).

Il permet également de vérifier si les charges et les factures (fournisseurs) ont été réglées, si celles des clients ont bien été régularisées. Pour ces derniers, en cas de manquement, une relance par mail ou téléphone s’effectue à titre d’information. Des erreurs peuvent se produire : erreurs de montant, inversion de chiffres, omissions, perte de chèques, …

Le rapprochement bancaire fera apparaître des écarts qu’il faudra expliquer et corriger si nécessaire. Il permet un suivi du solde de la trésorerie, savoir quelles opérations vont arriver prochainement sur votre compte par exemple. Il vous permettra d’établir un solde prévisionnel et envisager certains achats ou investissements si le prévisionnel est positif.

comment faire un rapprochement bancaire et justifier l'écart entre les soldes

Quels sont les documents nécessaires pour savoir comment faire un rapprochement bancaire ?

  • Votre comptabilité ou logiciel de comptabilité (onglet rapprochement bancaire),
  • Derniers relevés de compte,
  • Tickets de cartes bancaires,
  • Souches de chèques,
  • Votre dernier rapprochement bancaire,

Il va falloir effectuer le pointage des écritures (débit et crédit), cela signifie de vérifier que les écritures présentes dans votre comptabilité le sont aussi sur vos relevés de compte. Dans le cas contraire, il faudra les noter et les expliquer.

Un tableau vous permettra de réaliser le pointage des écritures manquantes :

  • Montants figurant en comptabilité (mais non présents sur le relevé bancaire),
  • Montants figurant sur le relevé bancaire (mais non présents en comptabilité),
  • Solde bancaire théorique en comptabilité,
  • Solde bancaire théorique sur le relevé bancaire,
  • Écart entre les 2 soldes.

A la fin du rapprochement bancaire, il ne doit plus y avoir d’écart entre les 2 soldes. Il n’y a plus d’écritures manquantes. Le travail de pointage corrige et justifie toutes les erreurs. Afin de ne pas avoir d’écart trop conséquent, il est fortement conseillé d’effectuer un rapprochement bancaire régulièrement.

Nous pouvons vous aider à savoir comment faire un rapprochement bancaire et le réaliser pour vous régulièrement. Cette étape aidera grandement votre comptable ou expert-comptable et lui fera gagner du temps (économie pour vous).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *